Entreprise

L'entreprise Spadel a été élue, lundi soir, "Entreprise de l'année" 2017, ont annoncé les organisateurs du concours. Connue pour commercialiser notamment les eaux de Spa, Spadel succède à Daoust, le lauréat de l'année passée.

Groupe familial européen spécialisé dans la production d'eaux minérales naturelles, d'eaux de source et de boissons rafraichissantes naturelles, Spadel commercialise six marques: Spa et Bru au Benelux, Devin en Bulgarie, Wattwiller et Carola en France et Brecon Carreg au Royaume-Uni. L'entreprise compte aujourd'hui 1.287 employés et le chiffre d'affaires en 2016 était de 250,4 millions d'euros.

Le prix a été remis au CEO Marc du Bois par le Premier ministre Charles Michel, le ministre-président wallon Willy Borsus et le ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, et de l'Intégration sociale Denis Ducarme.

Circus-Ardent Group (Liège), Colona (Waremme), FACT Security (Limal) étaient également en lice pour ce 22e prix de l'entreprise de l'année, organisé par le bureau de consultance EY en collaboration avec l'Echo et BNP Paribas Fortis.

Ce concours est organisé depuis 1996 pour récompenser les entreprises belges qui se distinguent par leur approche innovante, leur internationalisation, leur esprit entrepreneurial, leur vision stratégique, leur situation financière et leur ténacité.

La société Trasis a pour sa part remporté le titre de l'"Entreprise prometteuse de l'année" 2017, un prix récompensant une jeune entreprise à fort potentiel de croissance. Basée à Ans, Trasis conçoit, fabrique et commercialise des instruments destinés à synthétiser des substances radio-pharmaceutiques utilisées notamment dans le diagnostic de nombreuses formes de cancer.