Entreprise

L'ancien patron de la banque HSBC, Stephen Green, éclaboussé par le scandale "SwissLeaks", quitte ses fonctions au sein de TheCityUK, un groupe de pression promouvant la finance britannique, a annoncé samedi ce dernier.

"Lord Green a décidé de quitter ses fonctions de président du conseil consultatif de TheCityUK, avec effet immédiat", indique le groupe de pression, basé à Londres, dans un communiqué.

"Soucieux de ne pas nuire à l'efficacité de l'action de TheCityUK(...) il a souhaité se mettre en retrait", précise dans ce communiqué le président du conseil d'administration de TheCityUK, Gerry Grimstone.

"Cette décision est entièrement la sienne", ajoute-t-il en saluant "la grande intégrité" de M. Green.

Le bref communiqué du groupe de pression n'évoque à aucun moment l'affaire "SwissLeaks" qui touche M. Green. Ce dernier, âgé de 66 ans, a été directeur général (2003-2006) puis président (2006-2010) de HSBC, au moment où la banque faisait transiter 180,6 milliards d'euros de riches clients sur des comptes en Suisse afin de leur éviter d'avoir à payer des impôts, d'après l'enquête internationale qui secoue le monde de la finance depuis dimanche.