Entreprise

Le nombre net d'abonnés chez Telenet a progressé au 2e trimestre 2018 sous l'effet de campagnes de marketing et de promotions, se réjouit mercredi l'opérateur télécom à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels. 

Le bénéfice net s'est établi à 108,9 millions d'euros. Compte tenu notamment de "l'absence d'opportunités significatives de fusions et acquisitions à court terme", l'entreprise propose un dividende extraordinaire de 600 millions d'euros, soit environ 5,2 euros par action. Le nombre net d'abonnés en télévision premium, internet haut débit et téléphonie fixe au 2e semestre a évolué favorablement grâce aux campagnes de marketing et promotions temporaires, avec comme résultat une amélioration du taux de désabonnement annualisé, avance Telenet. L'opérateur a également enregistré une solide croissance nette persistante des abonnés en postpayé durant le 2e trimestre (+34.600 par rapport au 31 mars 2018) grâce au succès persistant de ses offres convergentes 'WIGO' (téléphonies mobile et fixe, télévision et internet).

"Une saine croissance"

Les synergies liées aux opérateurs virtuels (MVNO), grâce à l'intégration accélérée des clients y ayant recours, et une maîtrise rigoureuse des coûts ont fait croître le bénéfice d'exploitation (Ebitda) ajusté de 7%, à 645,5 millions d'euros. Le bénéfice net a lui atteint 108,9 millions d'euros, en hausse de 42% en glissement annuel grâce au résultat sur les produits dérivés, détaille Telenet.

L'opérateur confirme dès lors ses prévisions pour l'exercice 2018, c'est-à-dire "une saine croissance financière". Le conseil d'administration propose, de son côté, un dividende extraordinaire de 600 millions d'euros (environ 5,2 euros par action), compte tenu notamment de "l'absence d'opportunités significatives de fusions et acquisitions à court terme".

Le cours de l'action est quant à lui à la baisse depuis le début de l'année. Mais, sur le long terme, la tendance reste à la hausse.