Entreprise

Selon une source interne au régulateur nucléaire, Engie Electrabel aurait pu redémarrer plus rapidement Tihange 1 s'il avait accepté directement l'idée d'un renforcement de certains sous-sols.

Après quasiment dix mois d’arrêt forcé, Tihange 1 devrait (enfin) pouvoir redémarrer, le 24 mai prochain. Pour rappel, le réacteur hutois est déconnecté du réseau depuis le 7 septembre 2016. Ce jour-là, des travaux exigés par la réglementation post-Fukushima se sont mal déroulés. Alors que le sous-traitant Galère injectait du béton en sous-sol, la dalle d’un bâtiment abritant une pompe de secours s’est soulevée. Cette pompe devant être disponible à tous moments, Electrabel n’a eu d’autre choix que d’arrêter Tihange 1.

(...)