Entreprise

Le géant énergétique émirati Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) a signé dimanche des accords avec Total, accordant au groupe français des parts dans deux nouvelles concessions offshore (pétrole et gaz) à hauteur de près de 1,5 milliard de dollars au total, annonce un communiqué d'ADNOC.

Total s'est vu attribuer 20% dans la concession d'Umm Shaif et Nasr, et 5% dans celle de Lower Zakum, indique la compagnie d'Etat émiratie, précisant que la cérémonie de signature s'est déroulée au Louvre Abu Dhabi, musée inauguré en novembre par le président français Emmanuel Macron.

La participation du groupe français dans la concession d'Umm Shaif a été évaluée à 4,2 milliards de dirhams (1,15 milliard de dollars) et celle dans la concession de Lower Zakum à 1,1 milliard de dirhams (300 millions de dollars).

Les accords d'une durée de 40 ans sont entrés en vigueur le 9 mars. Ils ont été signés par les patrons respectifs d'ADNOC et de Total, Sultan Ahmed Al Jaber et Patrick Pouyanné.

Total est actif dans le domaine pétrolier et gazier à Abou Dhabi depuis 1939.

Outre les 20% de Total, l'Italien Eni détient 10% dans la concession d'Umm Shaif et Nasr. Dans celle de Lower Zakum, le groupe français rejoint à hauteur de 5% un consortium indien dirigé par ONGC Videsh (10%), le Japonais INPEX (10%) et l'Italien Eni (5%).

Des parts à hauteur de 10% chacune dans les deux concessions n'ont pas encore été attribuées.

Déjà, en janvier 2015, Total avait réalisé un joli coup en devenant la première compagnie étrangère retenue pour le renouvellement d'une énorme concession pétrolière à Abou Dhabi.

Le groupe français avait remporté une participation de 10% dans cette concession renouvelée pour une durée de 40 ans, et dite ADCO (Abu Dhabi Company for Onshore oil operations), du nom de la société qui la chapeaute.

Cette concession stratégique regroupe les quinze principaux gisements de pétrole terrestres d'Abou Dhabi, et représente plus de la moitié de la production d'or noir des Emirats arabes unis, qui fait partie des dix plus gros producteurs mondiaux d'hydrocarbures.