Entreprise

Total a annoncé mercredi un accord pour acquérir 74,33% du producteur et fournisseur alternatif d'électricité et de gaz français Direct Energie pour environ 1,4 milliard d'euros auprès de ses principaux actionnaires.

Se renforcer en France et en Belgique

Le groupe lancera ensuite une offre publique obligatoire sur les actions cotées en Bourse, au même prix de 42 euros par action, une opération destinée à se renforcer sur les marchés français et belge de l'électricité et du gaz.

Le conseil d'administration de Direct Energie "a approuvé à l'unanimité cette opération" et la recommandera aux actionnaires sous réserve d'une confirmation du caractère équitable de l'offre publique par un expert indépendant, indique Total dans un communiqué.

Libéralisé en 2007 pour les particuliers, le marché français reste dominé par les anciens monopoles EDF et Engie (ex-GDF Suez).

Pionnier sur ce marché, Direct Energie s'est toutefois fait un nom, occupant la troisième place dans l'électricité et la quatrième dans le gaz en France.

Total, qui possédait déjà le belge Lampiris, s'était aussi lancé sur le marché des particuliers l'an dernier, en lançant une offre sous la marque "Total Spring".

"Par cette opération, Total poursuit activement son développement dans la génération et la distribution d'électricité et de gaz en France et en Belgique", a souligné Patrick Pouyanné, PDG du géant pétrolier et gazier.