Entreprise

"J’ai vraiment envie de trouver un emploi, car travailler c’est faire partie de la société (...)", explique Christophe, atteint de phocomélie, une malformation des bras. "Depuis tout petit, j’ai toujours voulu faire comme les autres. Travailler aussi", raconte, de son côté, Maxime (prénom d’emprunt), qui souffre de naissance de drépanocytose.

Où se situe la Belgique dans l'intégration des personnes porteuses d'un handicap dans le milieu du travail?
(...)