Entreprise

Le groupe Roularta va revoir en profondeur son offre de magazines dans le domaine de l’économie et de la finance. Dans une conjoncture qui reste difficile pour la presse magazine, il a en effet été décidé d’arrêter la parution du mensuel "Bizz" d’ici la fin de l’été. Selon nos informations, cette décision serait motivée par le manque de rentabilité du titre. "Bizz", lancé voici dix ans avec un positionnement éditorial centré sur la vie (pratique) des affaires, n’avait jamais vraiment décollé en termes de lectorat et d’annonceurs. A partir de septembre prochain, le mensuel se transformera en un cahier de 24 pages intégré au sein de l’hebodamaire "Trends-Tendances". Ce changement n’aura aucun impact sur l’équipe éditoriale (Camille Van Vyve reste rédactrice en chef), nous a assuré Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones chez Roularta. Outre l’absorption de "Bizz", le magazine "Trends" - tant l’édition francophone que néerlandophone - s’accompagnera de "Cash" (bourses) et "Moneytalk" (finances personnelles). Le package sera vendu 5 euros.

Ces derniers mois, le groupe Roularta a sérieusement réduit la voilure parmi son portefeuille de titres professionnels : tandis que le mensuel "Business ICT" a été supprimé, l’hebdomadaire "Data News" est récemment passé à un rythme bimensuel.