Entreprise Après l’acier et l’aluminium, l’automobile est devenue l’épicentre de la guerre commerciale lancée par les Etats-Unis. Donald Trump vise surtout l’automobile de luxe allemande, qui pourrait subir 20 % de taxes. Les marques étrangères plus populaires pourraient être l’objet de quotas d’importation.