Entreprise Le président américain y voit un problème de sécurité nationale, l’action Qualcomm attendue en fort recul.