Entreprise

I nterbrew (+3,2 pc à 24 euros) a été remonté de `pondération en ligne´ à `surpondération´ par le broker anglo-saxon Morgan Stanley, essentiellement en raison de la valorisation attrayante du titre. `Nous estimons que la sous-performance relative de 20pc par rapport au secteur depuis juillet est excessive´.

Dexia (-7,6 à 8,91 euros) a vu son avis abaissé par le broker international HSBC Securities, qui a fait passer sa recommandation de `réduire´ à `vendre´, ainsi que son objectif de cours de 12 à 7 euros. Cet abaissement fait suite à l'annonce du départ du chef de la division néerlandaise, probablement lié aux problèmes rencontrés par cette division.

UCB (-14,7pc à 25,59 euros) a été abaissé de `acheter´ à `conserver´ par Puilaetco, en raison des incertitudes croissantes relatives aux perspectives de ventes de Zyrtec, et également suite au profit warning de Schering-Plough (producteur du Claritin) plus tôt dans la journée de vendredi. L'objectif de cours a également été abaissé de 40 à 30 euros.

Telindus (+12,7pc à 3,9 euros) a été remonté de `conserver´ à `acheter´ par ING Financial Markets, avec un objectif de cours inchangé à 5 euros. Le broker ne croît pas une possible OPA de Belgacom sur Telindus.

Kinepolis (-5pc à 9,5 euros) a été abaissé de `acheter´ à `réduire´ par KBC Securities, avec un objectif revu à 10 euros, suite à l'annonce de résultats semestriels `décevants´. ING Financial Markets (`conserver´) a de son côté abaissé son objectif de cours de 15 à 10 euros. KBC Securities estime que le futur proche est difficile. Econocom (-9,2pc à 2,65 euros) a enregistré deux révisions positives suite à l'annonce de l'acquisition de Comdisco France. La Banque Degroof a revu son avis de `conserver´ à `accumuler´, tandis qu'ING Financial Markets et la Banque Fortis ont fait remonter leur bénéfice attendu pour 2002. ING note que `l'acquisition s'est apparemment faite à des conditions attrayantes´.

Docpharma (-1pc à 23 euros) a été remonté de `conserver´ à `accumuler´ par Delta Lloyd Securities (objectif : 27 euros), suite à la publication de bons chiffres semestriels, et à la perspective de voir plusieurs nouveaux médicaments génériques prochainement approuvés.

Brantano (-11,9 pc à 28,91 euros) a été remonté de `conserver´ à `accumuler´ par Delta Lloyd Securities, qui estime que l'action est maintenant retombée à des niveaux attractifs. Le broker a un objectif de cours de 47,5 euros.

© La Libre Belgique 2002