Entreprise

Le géant néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a annoncé ce jeudi un vaste rachat d'actions et une hausse de ses dividendes pour redistribuer à ses actionnaires le produit de la cession de son activité "margarines".

La groupe avait accepté en décembre de céder cette division pour 6,8 milliards d'euros au fonds américain KKR, une transaction qui va maintenant bénéficier aux actionnaires.

Hausse du dividende

Lors de la publication de ses résultats trimestriels jeudi, Unilever a annoncé un relèvement de 8% du dividende pour le premier trimestre, à près de 0,39 euro par action.

Selon son directeur général Paul Polman cité dans un communiqué, cela reflète la confiance dans nos perspectives".

Rachat d'actions

Le géant néerlandais a aussi indiqué qu'il allait engager en mai un vaste programme de rachat d'actions pouvant aller jusqu'à 6 milliards d'euros.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a baissé de 5,2% sur un an, à 12,6 milliards d'euros, ressortant en deçà des prévisions des analystes qui tablaient sur plus de 12,8 milliards.

Hors margarines, le chiffre d'affaires trimestriel s'établit à 11,9 milliards d'euros, là aussi en baisse de 5,2%.

Unilever ne publie pas les bénéfices sur cette période.