Entreprise Tout le monde connaît les services d'Amazon en ligne.

Le géant américain vient également d'ouvrir à Seattle son premier supermarché "physique": Amazon Go. Le concept de la marque est on ne peut plus futuriste. Voici les grandes lignes.

Tout d'abord, pour entrer dans le magasin de 170 mètres carrés, les consommateurs doivent télécharger l'application mobile de la marque et plaquer leur smartphone à une borne.


Comme dans n'importe quel magasin, ils peuvent ensuite se servir à leur guise dans les divers produits alimentaires de base (pain, lait, fromages...) que propose la marque.


Dans le nouveau concept d'Amazon, le client n'a même plus besoin de passer à la caisse. Dès qu'il s'empare d'un produit, l'application le détecte automatiquement et l'ajoute à son panier virtuel. Si on change d'avis et que l'on repose ce que l'on souhaitait acheter, l'application annule l'achat grâce à une technologie dotée d'un logiciel sophistiqué de vision artificielle "dont Amazon ne dit pas grand chose", explique un journaliste du New York Times qui a visité le magasin. Seule trace de cette technologie: des centaines de caméras installées au plafond.

© TWITTER

Pour payer, il suffira aux clients de passer par une borne qui va scanner le smartphone du client via l'application, procéder à l'achat et automatiquement débiter le montant de son compte.

© TWITTER

Selon une source interne d'Amazon interrogée par la BBC, le système a parfois du mal à identifier les clients au physique similaire. Il y aurait eu également quelques soucis avec des enfants qui remettent les produits au mauvais endroit.

Le New York Times explique qu'on ne sait pas encore si Amazon compte ouvrir d'autres magasins de ce genre ou utiliser sa technologie dans les magasins Whole Foods.

En octobre dernier, pourtant, Le Monde.fr évoquait la volonté du géant américain d'ouvrir d'ici deux ans une quinzaine de boutiques s'inspirant du concept Amazon Go.