Entreprise

Le tour-opérateur TUI maintient ses voyages vers Sharm-el-Sheikh (Egypte). 

"Il n'y a rien de neuf au niveau sécuritaire, à aucun endroit", a souligné jeudi le porte-parole de TUI Piet Demeyere en réaction à l'annonce mercredi soir de Thomas Cook d'annuler ses vols vers la station balnéaire égyptienne. "Les Affaires étrangères belges conseillent les voyageurs d'être vigilants et d'être conscients de certains éléments", explique M. Demeyere. "Mais cela fait des mois que l'avis n'a pas été adapté."

Le tour-opérateur Thomas Cook a informé mercredi soir qu'il permettrait aux voyageurs à destination de Sharm-el-Sheikh d'annuler ou modifier leur réservation gratuitement. "La décision d'annuler survient après l'annulation des vols Brussels Airlines vers cette destination, basée sur l'évaluation de la sécurité dans la région du Sinaï", a expliqué Thomas Cook.

Le département de sécurité interne de Brussels Airlines a pris la décision de ne pas effectuer les vols vers Sharm-el-Sheikh, a en effet confirmé Kim Daenen, la porte-parole de la compagnie aérienne jeudi matin. Il n'y avait pas encore de vols effectués pour l'instant mais la destination devait être desservie à la fin du mois, et ce une fois par semaine. "Chaque compagnie aérienne détermine elle-même quels sont les risques pour la sécurité. Nous avons décidé de ne pas effectuer les vols programmés vers Sharm-el-Sheikh."

Dans leurs recommandations aux voyageurs dans le pays, les Affaires étrangères belges stipulent que "les voyages vers le sud du Sinaï, à l'exception de la zone hôtelière autour de Sharm el Sheikh, sont déconseillés. En référence à la menace terroriste sérieuse dans toute l'Egypte, une vigilance accrue est recommandée et ce, même dans les régions touristiques", précise encore la diplomatie belge.