Entreprise

C'est en mars dernier, paraît-il, que l'idée de renommer Walibi Wavre en Six Flags Belgium - du nom de son propriétaire depuis 1998 - a commencé son petit bonhomme de chemin.

Mais ce n'est qu'hier que le propos a été officiellement annoncé, lors d'un mini-show à l'américaine mené par les nouvelles mascottes des lieux, les Bugs Bunny, Daffy Duck, Titi et autres Gros Minet. A grand renfort de feux d'artifices et autres étincelles? Point encore. L'ouverture n'est attendue qu'aux tout premiers jours d'avril, et encore, sous la condition expresse que les travaux en cours soient achevés.

LÀ HAUT SUR LA MONTAGNE

La nouvelle dénomination Six Flags Belgium s'accompagne, en effet, d'un vaste programme de construction d'attractions, pour l'essentiel dans le style frissons garantis : deux nouvelles montagnes russes (dont l'une, en bois, d'1km de long), un carrousel à l'ancienne agrémenté de sièges à bascule, un autre tournant comme une toupie, un troisième jouant sur une rotation avant et arrière Auxquels s'ajoutent une maison à effets spéciaux sur le thème des Mille et une nuits, un manège composé de grandes tasses à thé et un nouveau quartier pour les tout-petits (7 attractions à leur mesure). Le tout sans trop toucher aux attractions existantes, ni à celles de la Lucky Luke City, ni à celles à effets d'eau.

De quoi autoriser le groupe, dans sa communication, à encore et toujours décliner les termes familles et européen chers au Walibi d'hier, quand bien même tout semble désormais être fait pour des adolescents rompus aux loisirs américains.

Côté chiffres, le groupe a été nettement moins loquace (c'est du divertissement que l'on procure): l'investissement en question sera le plus vaste jamais réalisé en Belgique en nouvelles attractions (il dépasse le milliard de francs); quelque 50 emplois permanents et 100 saisonniers compléteront le staff actuel, en partie suite à l'installation sur le site du QG européen de Six Flags; quant à l'objectif en termes de fréquentation il s'agira d'une augmentation significative, sans toutefois oser espérer atteindre le coup double que Walibi Flevo (Pays-Bas) a fait l'an dernier suite à sa métamorphose en Six Flags Holland.

La campagne publicitaire débutera environ un mois avant l'ouverture du parc. Elle ciblera les familles d'Europe dans un rayon de 150-200 km autour de Wavre, englobant dans la foulée, quelques centaines de milliers de Français, Allemands, Luxembourgeois et Hollandais. Car parc d'un jour (à l'opposé d'un Disney qui, hôtels à l'appui, table sur des séjours de plusieurs jours), Six Flags Belgium le restera, comme le sont les 36 autres parcs du groupe Six Flags Theme Parks dispersés aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Europe (1).

(1) 8 au total: Six Flags Belgium et Bellewaerde Park en Belgique, Walibi Schtroumpf, Walibi Rhône-Alpes et Walibi Aquitaine en France, Six Flags Holland aux Pays-Bas et Warner Bros. Movie World en Allemagne et en Espagne, l'ouverture de ce dernier étant prévue pour 2002.

© La Libre Belgique 2000