Entreprise

Wall Street a fini jeudi en forte baisse, emportée par la même tourmente que les marchés du pétrole et les Bourses européennes sans se laisser rassurer par la banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones a perdu 1,6% et le Nasdaq 0,39%. Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 254,56 points à 15.660,18 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 16,76 points à 4.266,84 points.

Les indices ont toutefois nettement réduit leurs pertes après des informations sur une possible action de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole destinée à soutenir les cours.

L'indice élargi S&P 500, particulièrement surveillé par les investisseurs, a perdu 1,23% à 1.829,08 points.

"Les investisseurs sont encore très inquiets de plusieurs facteurs, notamment les prix du pétrole et l'Europe et son système bancaire", a souligné David Levy, chez Republic Wealth Advisors.

Pour couronner le tout, "il n'y a rien de rassurant" dans les auditions parlementaires de la présidente de la Fed, Janet Yellen, mercredi et jeudi, a noté Art Hogan, chez Wunderlich Securities.