Entreprise

La Société nationale ivoirienne d'édition de documents administratifs et d'identification (SNEDAI) a choisi la société belge Zetes comme partenaire technique exclusif pour une période de 15 ans pour ses passeports électroniques, a-t-on appris lundi. Le projet devrait générer sur cette période un revenu supérieur à 60 millions d'euros.

Les premiers passeports devraient être livrés aux citoyens de Côte d'Ivoire courant 2008. Ils intégreront les dernières technologies d'authentification disponibles et y seront stockés la photo, les noms, l'adresse, les empreintes digitales et la signature du titulaire.

Zetes, dont les actions sont cotées sur Euronext Bruxelles, connaît bien le marché africain. L'entreprise a déjà réalisé l'installation de systèmes similaires au Congo, au Togo et au Cap Vert. La société Gemalto, partenaire de Zetes dans ce projet, fournira les puces électroniques utilisées pour le stockage des données. (Belga)