Placements / Marchés

Les turbulences sur les marchés financiers ont réduit la valeur de la banque Belfius de 10 à 15% en quelques mois, écrivent vendredi L'Echo et De Tijd. 

Un récent rapport des banques d'affaires qui accompagnent son entrée en Bourse lui attribue une valeur de 5 à 7 milliards d'euros, contre 6 à 8 milliards en avril. Cette baisse s'explique notamment par les taux bas appliqués par la Banque centrale européenne, qui pèsent depuis plusieurs mois sur les actions bancaires.

Le gouvernement Michel souhaite introduire 30% de la banque en Bourse. Si elle le faisait aujourd'hui, elle obtiendrait quelques centaines de millions d'euros de moins qu'en avril. A l'époque, le CD&V avait bloqué l'opération dans l'attente d'une solution pour les collaborateurs d'Arco.

L'Etat avait déboursé 4 milliards pour acquérir Belfius.