Placements / Marchés

BNP Paribas a qualifié de "solides" les résultats au deuxième trimestre 2018 publiés mercredi, et cela malgré des taux bas et une conjoncture moins favorable pour le métier de banque d’affaires. Le résultat net est "stable" à 2,4 milliards d’euros. Le produit net bancaire des marchés domestiques est en légère baisse (- 0,3 %) "du fait de l’environnement de taux toujours bas, partiellement compensé par le bon développement de l’activité, notamment dans les métiers spécialisés", souligne le communiqué.

En Belgique

Les activités de banque de détail en Belgique (BDDB), via la filiale BNP Paribas Fortis, ne font pas exception à la tendance générale. A noter que les commissions baissent de 12 % par rapport à une base élevée au deuxième trimestre 2017 "avec une baisse des commissions financières et une hausse des rétrocessions aux agents indépendants en lien avec le développement de ce réseau", précise le communiqué.

Après attribution d’un tiers du résultat de la Banque privée en Belgique au métier Wealth Management (pôle International Financial Services), BDDB dégage un résultat avant impôt de 345 millions d’euros, en hausse de 6 % par rapport au deuxième trimestre 2017. Ce qui confirme les bonnes performances de la Banque privée .

La publication des résultats n’a pas suscité de réaction particulière sur les marchés. L’action s’effritait de 0,32 % à 55,49 euros.