Placements / Marchés

Le distributeur français Carrefour lâchait plus de 4% à la Bourse de Paris jeudi matin, pénalisé par une chute de son bénéfice net de près de 24% en 2016, à 746 millions d'euros.

A 09H47 (08H47 GMT), le titre cédait 4,34% à 21,73 euros, dans un marché en léger repli de 0,08%. "Nous pensons que cette publication pourrait recevoir un accueil tiède", estiment les analystes de Bryan Garnier dans une note.

Car "la France est en dessous des attentes au second semestre", énumèrent-ils, ce qui "tend à montrer une aggravation de l'environnement compétitif pour les hypermarchés français".

L'hexagone, qui fait face à un environnement concurrentiel et promotionnel intense dans un contexte de consommation atone, a en effet vu son ROC baisser de 13,4% à 1,03 milliard d'euros.

En revanche, le ROC du reste de l'Europe a progressé très fortement, de +25,5% à 712 millions d'euros, tiré par le dynamisme de l'Espagne et la progression de la rentabilité en Italie et en Pologne.

L'Amérique latine a également augmenté, avec un ROC qui affiche une croissance de 0,9% en données publiées et de 3,7% hors changes à 711 millions d'euros.

Retraité des éléments exceptionnels, notamment un changement de législation fiscale qui a pesé sur les charges non courantes, le bénéfice net ajusté est ressorti à 1,03 milliard, en baisse de 7,4%.