Placements / Marchés

Les marchés brésiliens plongeaient jeudi matin, au lendemain de révélations explosives impliquant directement le président Michel Temer, qui aurait été enregistré en train de donner son accord pour le versement de pots-de-vin. 

En milieu de matinée, le réal dévissait de 5,46%, selon le cabinet de consultants CMA à Sao Paulo, tandis que la séance à la Bourse de Sao Paulo était suspendue après une chute de plus de 10%.