Placements / Marchés La Bourse sanctionne un bénéfice 2017 moitié moindre que les prévisions.

Mercredi, alors qu’à Londres, Axel Miller clamait "Nos activités vont bien", à la Bourse de Bruxelles, le titre D’Ieteren cédait 6,71 %, à 36,85 euros. C’eût pu être plus grave : à 11h, l’action dégringolait de 7,3 %.

En cause, non pas une nouvelle stratégie mal perçue lors de l’"Investor Day" londonien de mercredi, mais un communiqué tombé mardi soir, à 18h, après la fermeture de la Bourse, faisant en quelque sorte office d’avertissement sur résultats. En effet, pour 2017, le groupe D’Ieteren révise ses prévisions de croissance du bénéfice avant impôt à 5 % environ, au lieu des 10 % minimum attendus.

Annonce d’autant plus inattendue que, dans la plupart des secteurs, les voyants sont au vert. C’est notamment le cas de Belron, connu pour sa marque Carglass, dont 40 % viennent d’être cédés à Clayton, Dubilier & Rice (CD & R) et qui réalise un chiffre d’affaires supérieur aux attentes. Les activités de D’Ieteren Auto sont aussi meilleures que prévu en termes de ventes, avec près d’un demi-million d’immatriculations sur les dix premiers mois de l’année. La division véhicule utilitaire de Volkswagen enregistre une croissance spectaculaire de plus de 13 %.

Finalement, c’est Moleskine, acquis l’an dernier, qui déçoit, plombé par un premier semestre à +6 % des ventes, ne permettant pas d’atteindre la croissance à deux chiffres pour l’année.

Alors comment la baisse des prévisions est-elle expliquée ? Notamment par la faiblesse du dollar américain et de la livre sterling, qui réduisent les gains de Belron et de Moleskine. Ce dernier souffre aussi de la baisse des commandes en librairie aux Etats-Unis, la concurrence d’Amazon étant impitoyable. Quant à Belron, il est pénalisé par "des coûts liés à l’extension des services", selon le communiqué.

Cela signifie donc un exercice 2017 moins bon qu’attendu, dans un groupe en pleine mutation et qui, d’une certaine manière, cherche encore sa voie en dehors des chemins tout tracés de l’automobile.DS