Placements / Marchés

La société de stockage de données en ligne Dropbox va entrer en Bourse vendredi au prix de 21 dollars l'action, un prix plus élevé que prévu qui laisse penser que les investisseurs sont très demandeurs, a-t-elle annoncé jeudi.

Dropbox avait indiqué mercredi prévoir un prix situé entre 18 et 20 dollars, une fourchette déjà supérieure aux 16 à 18 dollars envisagés initialement et prévoit donc finalement un prix encore supérieur, de 21 dollars, dans le cadre de cette entrée en Bourse prévue de clore le 27 mars, selon le communiqué de l'entreprise américaine.

Avec au moins 36 millions de titres en vente, l'opération pourrait permettre à Dropbox de lever plus de 750 millions de dollars.

Le groupe a aussi prévu de céder 100 millions de dollars d'actions à la branche capital-risque de la société de services de "cloud" Salesforce, via un placement privé, avait-il indiqué précédemment.

Selon une source proche du dossier, cette transaction valoriserait l'ensemble du groupe à environ 9,2 milliards de dollars.

Le début de cotation se fera sur la plateforme d'échanges des valeurs technologiques Nasdaq sous le symbole "DBX".

Ces relèvements de prix successifs laissent penser qu'il y a eu un fort intérêt pour Dropbox de la part des marchés lors de la traditionnelle tournée de présentation de l'entreprise aux investisseurs prévue avant une introduction en Bourse (IPO).

Un intérêt d'autant plus notable qu'il intervient au moment où le secteur technologique fait face à une certaine méfiance des investisseurs en raison du scandale touchant actuellement Facebook autour de l'utilisation par le cabinet britannique Cambridge Analytica utiliser les données de dizaines de millions d'utilisateurs à leur insu.

L'introduction en Bourse de Dropbox est suivie de près parce que la société fait partie des "licornes", un terme désignant les entreprises non cotées du secteur technologique valorisées au-delà du milliard de dollars.

L'an dernier, l'entrée en Bourse de Snap, maison mère de Snapchat --licorne elle aussi-- avait donné des résultats mitigés, ce qui avait semblé refroidir les ardeurs. Introduit à 24 dollars, le titre avait assez vite dégringolé. Il se situait jeudi en clôture à environ 16,5 dollars.