Placements / Marchés

L'euro reculait un peu face au dollar jeudi alors que le billet vert se ressaisit dans un marché plus calme et au lendemain d'un compromis sur le budget des Etats-Unis au Congrès américain.

Vers 10H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro valait 1,2231 dollar, contre 1,2269 dollar mercredi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne gagnait un peu de terrain face à la devise japonaise, à 134,20 yens pour un euro contre 134,07 yens mercredi soir.

Le billet vert montait lui aussi face à la monnaie nipponne, à 109,70 yens pour un dollar contre 109,28 yens la veille.

Le dollar avait notamment profité mercredi de l'accord sur le budget scellé entre la majorité républicaine et l'opposition démocrate du Sénat américain, qui vise à écarter le risque d'une paralysie fédérale jeudi soir.

Les dépenses publiques américaines devraient fortement augmenter dans les deux prochaines années, selon cet accord dont les montants exacts n'ont pas été rendus publics, et qui doit encore être adopté par un vote des sénateurs, puis par la Chambre des représentants.

"L'accord n'est pas encore garanti, mais il mettra fin pendant deux ans au risque d'une fermeture de l'administration, ce qui empoisonnait le Congrès et happait l'attention des marchés", a commenté Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Du côté de l'euro, l'Allemagne a enregistré en 2017 un excédent commercial de 244,9 milliards d'euros, en légère baisse sur un an malgré des exportations qui ont atteint un nouveau niveau record, a indiqué jeudi l'Office fédéral des statistiques.

Par ailleurs, les marchés reprenaient leur souffle après la baisse marquée du début de la semaine.

"Le dollar s'est repris en même temps que le marché d'actions des Etats-Unis. Avec un retour de la volatilité, il est possible que certains cambistes délaissent leurs positions de pari sur une baisse des cours", a commenté Lee Hardman, analyste chez MUFG.

Enfin, les investisseurs attendent jeudi la décision de la Banque d'Angleterre (BoE) qui devrait laisser sa politique monétaire inchangée, attendant de voir les effets de la première hausse de taux en une décennie décidée en novembre dernier mais un nouveau resserrement se profile au premier semestre.

"Les marchés sont divisés sur les changes, une hausse des taux en mai. A part si le ton de la réunion cette semaine est incroyablement fade, elle devrait donner plus de clarté sur les perspectives pour mai", a expliqué Neil Wilson, analyste chez ETX Capital.

Vers 10H00 GMT, la livre britannique montait légèrement face à la monnaie unique européenne, à 88,25 pence pour un euro, et reculait un peu face au billet vert, à 1,3861 dollar pour une livre.

La devise suisse se stabilisait face à l'euro, à 1,1571 franc suisse pour un euro, et reculait face à la devise américaine, à 0,9460 franc pour un dollar.

La monnaie chinoise valait 6,3353 yuans pour un dollar, reculant après avoir terminé mercredi à 6,2778 yuans vers 15H30 GMT, son niveau de fin d'échanges le plus fort depuis début août 2015, avant la dévaluation surprise de la devise chinoise.

L'once d'or s'échangeait pour 1.310,15 dollars, après avoir atteint son plus bas depuis près d'un mois à 1.309,23 dollars vers 09H30 GMT, contre 1.324,65 dollars au fixing de mercredi soir.

Le bitcoin valait 8.366,84 dollars, contre 8.104,80 dollars mercredi vers 22H00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.