Placements / Marchés

La livre a affiché jeudi sa plus forte chute sur une séance depuis 2016 face au dollar et à l'euro, ébranlée par les inquiétudes grandissantes sur la capacité de la Première ministre britannique à faire adopter un accord sur le Brexit après plusieurs démissions.

La monnaie britannique a terminé à 1,2774 dollar contre 1,2992 dollar mercredi soir vers 22H00 GMT, en baisse de 1,68%, sa plus forte chute sur une séance depuis octobre 2016.

La monnaie européenne, de son côté, a clôturé à 88,67 pence pour un euro, contre 87,05 pence mercredi soir. L'euro a ainsi affiché avec +1,87% sa meilleure séance face à la livre depuis juin 2016 et le vote du Brexit.

Face au billet vert, l'euro a repris un peu de vigueur et a clôturé à 1,1328 dollar pour un euro, contre 1,1310 dollar mercredi à 22H00 GMT.

Theresa May a défendu fermement devant les députés jeudi son projet d'accord de divorce avec l'Union européenne, faisant planer la menace d'un retour en arrière sur le Brexit si elle n'obtenait pas de soutien.

Mais le texte de près de 600 pages a aussi provoqué la démission de quatre membres de son gouvernement et un député conservateur pro-Brexit a réclamé un vote de défiance contre Mme May.

Une cacophonie

Cette cacophonie a fait chuter la livre sterling face à l'euro et au dollar.

"L'incertitude grandissante et la crainte d'un Brexit désordonné se reflètent également sur le marché des changes", a souligné Fiona Cincotta, analyste pour City Index.

"Les marchés commencent à envisager ce qui serait le pire scénario pour l'économie britannique: un +Brexit dur+ ou un Brexit sans accord", a abondé Christopher Vecchio de DailyFX.

Si le sommet prévu le dimanche 25 novembre pour finaliser et formaliser l'accord du Brexit entre responsables britanniques et européens devait être annulé, "cela serait un nouveau coup dur pour la livre britannique", a-t-il avancé.

Mercredi, la livre avait oscillé entre pertes et gains, au gré des rumeurs sur de possibles démissions de ministres, sur un éventuel vote de défiance à l'encontre de Theresa May au Parlement ou sur l'accord en lui-même. Elle avait néanmoins terminé la séance en légère hausse, rassurée par l'aval donné alors par le gouvernement.

Ajoutant aux déboires de la livre, "les chiffres des ventes au détail au Royaume-Uni (pour octobre) sont un désastre total avec la plus forte baisse depuis sept mois", a souligné Naeem Aslam, analyste pour Think Markets.

Dans le même temps, le dollar a un temps profité de chiffres dans leur ensemble encourageants sur l'économie américaine, avec en particulier un net rebond des ventes au détail en octobre.

Un regain d'appétit généralisé

Mais la progression du billet vert s'est par la suite tassée alors qu'un net redressement des indices de Wall Street alimentait un regain d'appétit généralisé pour le risque qui profitait notamment à l'euro.

Parmi les autres devises, le dollar a terminé stable face au yen, à 113,64 yens pour un dollar jeudi contre 113,63 mercredi soir.

L'euro a fini à 128,74 yens jeudi, contre 128,51 mercredi.

Le franc suisse s'est replié face à l'euro, à 1,1405 franc suisse jeudi pour un euro, contre 1,1381 la veille, mais s'est stabilisé face au billet vert à 1,0067 franc suisse pour un dollar, contre 1,0069 mercredi.

L'once d'or valait 1.213,37 dollars, contre 1.210,85 dollars mercredi à 22H00 GMT.

La monnaie chinoise a terminé à 6,9392 yuans pour un dollar jeudi contre 6,9505 yuans mercredi vers 15H30 GMT.

Enfin, le bitcoin s'échangeait pour 5.469,65 dollars, contre 5.551,06 dollars mercredi, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de jeudi Cours de mercredi

----------------------------------

22H00 GMT 22H00 GMT

EUR/USD 1,1328 1,1310

EUR/JPY 128,74 128,51

EUR/CHF 1,1405 1,1381

EUR/GBP 0,8867 0,8705

USD/JPY 113,64 113,63

USD/CHF 1,0067 1,0069

GBP/USD 1,2774 1,2992