Placements / Marchés

La livre sterling chutait de 1,5% jeudi après l'annonce de la démission du ministre britannique du Brexit, Dominic Raab, qui jette une ombre sur le projet d'accord sur le Brexit.

Vers 09H40 GMT, une livre valait 1,2802 dollar, contre 1,2992 dollar mercredi soir vers 22H00 GMT.

La devise retombe ainsi légèrement en dessous de son niveau de mardi, soit avant l'annonce du projet d'accord sur le Brexit et l'aval donné mercredi soir par le gouvernement de Theresa May. Elle est brièvement tombée à 1,2796 dollar, son plus bas niveau depuis deux semaines.

Depuis plusieurs jours, la volatilité de la devise britannique s'est considérablement accrue, réagissant fortement à chaque nouvelle et rumeur sur les négociations du Brexit, entrées dans leur dernière ligne droite. Après avoir fortement baissé face au billet vert lundi, elle avait récupéré de ses pertes mardi avec l'annonce d'un projet d'accord technique. Mercredi, elle a hésité toute la journée, avant de profiter de l'aval donné par le gouvernement en début de soirée.

"Il semble que la livre soit désormais un baromètre de la capacité de la Première ministre (Theresa May) à conserver son poste", a jugé James Hughes, analyste pour Axitrader, qui se demande "si elle peut tenir la journée".

Le ministre britannique chargé du Brexit, Dominic Raab, a annoncé jeudi avoir démissionné, en raison de son opposition au projet d'accord sur le Brexit conclu avec l'Union européenne.

A peine une heure plus tôt, c'est le secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord, le conservateur Shailesh Vara, qui avait annoncé son départ du gouvernement.

La devise britannique baissait fortement également face à l'euro, évoluant à ses plus bas niveaux depuis deux semaines. Vers 09H40, un euro valait 88,32 pence, contre 87,05 pence mercredi soir, soit une baisse de presque 1,5%.


© AFP