Placements / Marchés Nouveau pôle d'innovation de l'empire du milieu, la ville de Shenzhen rivalise de plus en plus avec Shanghai et Pékin. Tant et si bien que certains expatriés croient dur comme fer au potentiel de la ville. De là à devenir la prochaine Silicon Valley ?

Nos confrères du Global Times en sont persuadés, le quartier d'affaires de Shenzhen est devenu une véritable plaque tournante pour les grandes entreprises chinoises. Mieux, et c'est ce qui la rapproche d'une certaine manière de la fameuse Silicon Valley, elle compte près de 2.200 sociétés axées sur la technologie. Notons que trois laboratoires y ont été ouverts par des scientifiques lauréats du prix Nobel. 

Depuis son arrivée à Shenzhen en 2007, l'entrepreneur français Laurent Le Pen a vu " le parc high-tech se développer de manière incroyable". Des gratte-ciels sont venus garnir le paysage et, désormais, 9% des entreprises de haute technologie du pays se trouvent dans la ville. D'après ce qu'il a pu remarquer au fil des années, beaucoup plus de nouvelles technologies sortent aujourd'hui de Chine en comparaison avec les Etats-Unis. Et Shenzhen n'y est pas étranger, bien au contraire. " Beaucoup de personnes pensent que Shenzhen est la nouvelle Silicon Valley notamment pour le matériel qui en sort chaque année."

Le son de cloche est similaire pour l'homme d'affaires italien Diego Antolini. " C'est une ville scintillante et haut de gamme qui est en développement constant. Les entrepreneurs la cible comme LA nouvelle destination.

Une notoriété croissante qui a malheureusement un impact sur le prix des terrains, ce qui peut en refroidir plus d'un.