Placements / Marchés

Le géant russe de l'aluminium Rusal perdait près de la moitié de sa valeur lundi en Bourse après avoir été intégré à la liste des entités russes sanctionnées aux Etats-Unis, ce qui pourrait selon lui aboutir à un "défaut" sur une partie de sa dette.

Vers 06H50 GMT, l'action chutait de 48% à 2,42 dollars de Hong Kong, où le groupe contrôlé par le milliardaire Oleg Deripaska est coté. Cela représente une perte de capitalisation boursière de plus de 3,5 milliards d'euros pour l'entreprise qui représente environ 7% de la production mondiale d'aluminium.