Placements / Marchés Comme on l’imaginait la semaine dernière déjà, la crise politique en Italie qui fait trembler l’euro, a fait fléchir la Bourse de Milan de près de 3 % lundi. Plus inquiétant, les tensions menaçant la stabilité du gouvernement espagnol ont amplifié les craintes des opérateurs.