Placements / Marchés Le prince saoudien ben Salmane envisage un accord à long terme avec la Russie afin de réguler le marché mondial.

Depuis l’avènement de la révolution du pétrole de schiste aux Etats-Unis, le marché mondial du brut est bousculé. En dix ans, la technique controversée de la fracturation hydraulique a permis aux producteurs américains d’ajouter 8 millions de barils de pétrole par jour (bpj) sur les marchés internationaux, à comparer à une offre mondiale d’or noir aujourd’hui estimée à 98 millions de bpj.

On se souvient que la surabondance de pétrole liée à la croissance fulgurante de la production américaine avait fait chuter le prix du baril de plus de 100 dollars à 27 dollars, entre la mi-2014 et début 2016. Depuis, le marché s’est réajusté; le baril a frôlé les 67 dollars à New York, mais les craintes d’une rechute n’ont pas été évacuées.

(...)