Placements / Marchés

Wall Street est restée sur sa bonne dynamique lundi: le Dow Jones a accroché son neuvième record d'affilée après une petite progression de 0,12% et le Nasdaq (+0,51%) a profité de la bonne tenue de la technologie.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial a pris 25,61 points à 22.118,42 points finissant à un sommet en clôture, tout comme l'indice élargi S&P 500 en hausse de 0,16% à 2.480,91 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a monté de 32,21 points à 6.383,77 points.

Le secteur technologique a été l'un des chefs de file de Wall Street et a pris 0,59% selon l'indice regroupant ces valeurs au sein du S&P 500.

"Il n'y a pas d'histoire particulière qui fait bouger la Bourse dans un sens ou dans l'autre mais les indices continuent de s'appuyer sur la hausse" des dernières séances, a commenté Peter Cardillo de First Standard Financial.

Seul indicateur notable lundi aux Etats-Unis, les crédits à la consommation ont augmenté de 3,9% en juin, ce qui est moins que prévu.

Plus tard dans la semaine les investisseurs se montreront attentifs à des données concernant l'inflation.

Cette semaine sera encore marquée par les grands groupes de médias et de divertissement (Walt Disney, 21st Century Fox, News Corp) et des distributeurs (Nordstrom, J.C. Penney, Macy's).

Jusque là, les résultats se sont montrés meilleurs que prévu comme l'a noté le cabinet d'analyse financière FactSet qui table désormais sur une croissance du bénéfice des entreprises membres du S&P 500 de 10,2% au deuxième trimestre.

Par ailleurs, les promesses économiques de Donald Trump, qui avaient suscité beaucoup d'espoir à Wall Street mais tardent à se concrétiser, semblent passer au second plan.

Selon un décompte effectué par FactSet, le nombre de fois où l'administration Trump a été citée lors des conférences téléphoniques suivant la publication des résultats d'entreprises est tombé à 12% contre 49% à période comparable un trimestre plus tôt.

A la traîne du marché lundi, les valeurs de l'énergie ont perdu 0,86% selon l'indice du S&P 500 qui leur est dédié.

Le pétrole new-yorkais a lui un peu reculé en attendant l'issue d'une réunion de l'Opep et de ses partenaires sur le respect de quotas de production.

Le marché obligataire remontait un peu: le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, s'affichait vers 20H20 GMT à 2,254%, contre 2,262% vendredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,835%, contre 2,842%.