Placements / Marchés Les juristes fiscalistes s’arrachent les cheveux à propos de la taxe des comptes titres. "C’est l’horreur", nous disait l’un d’entre eux récemment. Et l’arrêté royal publié le 9 novembre dernier dans le Moniteur n’a pas de quoi leur faire changer d’avis.
(...)