Placements / Marchés

La valorisation élevée du secteur technologique (notamment représenté dans le Nasdaq) était un point d’attention de nombreux analystes depuis plusieurs mois, plus particulièrement pour les valeurs exposées sur Internet. Sur les deux dernières séances, Facebook et Twitter ont été contraints d’annoncer des résultats inférieurs aux attentes, avec pour conséquence des plongeons de plus de 15 % pour les deux titres, en effaçant près de 100 milliards de dollars en capitalisation boursière par la même occasion.

(...)