Placements / Marchés

Pas de grands changements économiques à prévoir en 2018. Côté investissements, les actions restent le maître-choix des stratégistes. Mais avec des nuances. Le secteur obligataire risque de connaître quelques secousses.

Les économistes et stratégistes s’accordent sur un point concernant l’année à venir : la croissance économique devrait encore être bonne et l’optimisme à court terme est de mise. Il faut dire que l’année 2017 a été globalement meilleure que prévu et que l’on a assisté à une croissance mondiale synchronisée. Cependant, cet optimisme est à relativiser. "Cela peut encore continuer au moins durant les six premiers mois de 2018 mais nous sommes sans doute au sommet du cycle au niveau mondial", estime Maxime Alimi, Head of Investment Strategy chez AXA IM.

(...)