Placements / Marchés Les marchés se sont stabilisés au plus haut, avant une correction ?

Wall Street a une nouvelle fois dicté sa loi aux principaux marchés boursiers mondiaux cette semaine, ses principaux indicateurs de tendance alignant des records. Le célèbre indice Dow Jones a ainsi franchi allègrement le cap des 20 500 points après avoir longtemps été bloqué sous la barrière de 20 000 points. Ce qui fait une progression d’un bon 4 % depuis le début de l’année. En 50 ans, le Dow Jones affiche une progression de près de 60 %. Désormais les trois indices boursiers, dont le Nasdaq des valeurs technologiques, sont au plus haut de leur histoire. Les valeurs américaines ne sont-elles dès lors pas trop chères ? Le rapport cours-bénéfice moyen des valeurs de l’indice Standard&Poor’s 500 estimé pour l’année en cours est de 18. C’est plus que la moyenne raisonnable, et cela traduit des espoirs d’amélioration des résultats des entreprises cotées basée sans doute sur les réformes fiscales promises par Donald Trump. Dans le paquet de promesses de ce dernier figure notamment une dérégulation partielle du secteur bancaire qui, additionnée à la hausse des taux d’intérêt en cours, permettrait de doper les résultats des grands noms du secteur. Certains observateurs du secteur rappellent toutefois qu’une telle dérégulation pourrait entraîner les opérateurs financiers à retrouver des pratiques dont le passé a prouvé la toxicité.

Ageas et le rappel

...