Placements / Marchés Les opérateurs ont réagi aux communications du président américain.

Une fois de plus, la semaine financière a été rythmée par les tweets assassins ou amicaux du président américain, selon son humeur du jour, avec toutefois un bilan hebdomadaire positif de quelque 2 % pour les places de référence en Europe et aux Etats-Unis. La seule trace visible des craintes inspirées par une intervention américaine en Syrie et une éventuelle réaction russe, est certainement la reprise de la hausse des prix du baril de brut.