Placements / Marchés Comme attendu, les gestionnaires ont modifié sensiblement l’exposition de leurs portefeuilles au risque "actions" en répartissant un pourcentage des fonds sous gestion sur le versant obligataire des marchés financiers. Et, en ce qui concerne les Etats-Unis, la stabilisation des rendements des obligations de référence à dix ans juste sous les 3 %, leur donne raison.

(...)