Placements / Marchés De la menace aux actes, il n’aura donc fallu au président américain qu’une petite semaine pour formaliser les nouvelles taxes à l’importation frappant l’acier et l’aluminium. Une menace claire pour la croissance mondiale qui n’a toutefois pas fait trembler les marchés financiers.