Placements / Marchés Dès le 1er septembre prochain, certaines dispositions légales relatives aux successions vont changer. Le sujet a été évoqué au cours d’une conférence organisée par "La Libre" pour ses lecteurs, le 5 juin dernier. Le notaire et député bruxellois Olivier de Clippele y a notamment expliqué l’assouplissement prévu des conditions d’établissement des pactes successoraux. L’avocat et médiateur agréé Grégoire de Wilde d’Estmael ( www.viasensius.be) a, pour sa part évoqué le principe du testament de vie, distinct du testament classique. Ces deux notions se complètent d’ailleurs harmonieusement, comme l’ont confirmé les deux conférenciers.