Placements / Marchés

A partir de ce week-end, "La Libre" va tenter de répondre aux questions que se posent tous ceux qui, au terme d’une vie active bien remplie, envisagent de vivre une retraite heureuse sous le soleil et si possible avec une fiscalité allégée…

L’Italie est la destination qui sera examinée dans "La Libre" de ce lundi. On verra qu’elle vient de modifier sa législation pour attirer les grosses fortunes. L’île Maurice sera évoquée mardi. Une destination plutôt exotique, mais qui fait des efforts importants pour attirer ceux qui veulent y investir en profitant de liaisons régulières avec la France. La France est une terre de prédilection pour les Belges en vacances et en quête d’une seconde résidence. Mais l’alternance politique suscite parfois quelques inquiétudes. Ce sera mercredi. Le Portugal est sans conteste le pays le plus dynamique et (peut-être) le plus attrayant dans l’offre qu’il fait aux "résidents non habituels". On le verra jeudi. L’Espagne , enfin, reste un classique très apprécié. On le verra vendredi.

Certes, la Belgique n’a pas que des défauts. La fiscalité y reste très lourde, mais on a fait des progrès en matière de donation ou de succession et puis, par rapport à d’autres, on dispose encore de pas mal d’atouts… même si rien n’est jamais acquis comme le démontre la dernière mouture budgétaire fédérale. Pourtant, combien de Français - pour ne citer qu’eux - ne sont-ils pas devenus résidents belges, ne serait-ce que pour échapper à cet impôt sur la fortune ou à la taxation des plus-values ? Reste que la nature humaine est ainsi faite, que si elle peut trouver asile sur une terre qui lui est encore plus favorable, ne serait-ce que de manière marginale, son instinct de conservation l’incitera à sonder le terrain et peut-être à tenter l’aventure.

La Banque Degroof Petercam, qui dispose d’une sérieuse expertise en matière de gestion patrimoniale notamment, atteste d’un intérêt de plus en plus marqué pour cette forme très personnelle de "délocalisation".