Placements / Marchés

En pleine période de résultats, Wall Street a clôturé à des records mercredi, le Dow Jones (+0,70%) terminant pour la première fois au-dessus des 23.000 points, le Nasdaq prenant 0,01%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 160,16 points à 23.157,60 points, clôturant pour la première fois au-dessus des 23.000 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,56 point à 6.624,22 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 0,07%, ou 1,90 point, à 2.561,26 points.

"Les résultats d'entreprises et les données économiques font poursuivre sa tendance haussière au marché", a réagi Jack Ablin de BMO Private Bank.

"Le troisième trimestre solide d'IBM a porté la hausse de Wall Street", a ajouté Mike Bailey, de FBB Capital Partners.

Le groupe informatique américain a progressé de 8,86% à 159,53 dollars après avoir annoncé un chiffre d'affaires et un bénéfice trimestriel dépassant les attentes, en grande partie grâce aux activités de "cloud".

La publication en cours de séance d'un rapport de la banque centrale américaine (Fed) évoquant une stagnation des prix et des salaires en août et septembre dans le pays malgré l'étroitesse du marché de l'emploi a eu peu d'effet sur les cours selon M. Ablin, car ces éléments ont "déjà été entendus ces dernières semaines".

La publication des données sur les mises en chantier aux Etats-Unis mercredi matin, en nette baisse en septembre, a également été relativement neutre sur la progression des indices.

"Les investisseurs s'intéressent aux données de plus long terme comme les indices manufacturiers ou les chiffres de l'emploi, positifs en ce moment", a indiqué M. Bailey.

"Ces données sont influencées par les ouragans", un phénomène temporaire, a par ailleurs affirmé M. Ablin.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans avançait à 2,337%, contre 2,303% mardi soir, et celui à 30 ans à 2,846%, contre 2,804% la veille.