Placements / Marchés

La Bourse de New York, victime d'un mouvement de panique lundi, hésitait sur la direction à suivre mardi, son indice vedette repassant dans le vert en début de séance après avoir perdu plus de 2% à l'ouverture. Vers 15h00 GMT dans un marché très volatil, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui a perdu près de 1.600 points en cours de séance la veille avant de finalement clôturer en baisse de 4,6%, prenait 0,55% à 24.480,57 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,53% à 7.004,27 points.

L'indice élargi S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées aux Etats-Unis, montait de 0,42% à 2.660,10 points après une chute de 4,1% la veille.

Les indices, qui fluctuaient déjà fortement dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle, ont continué à alterner entre baisse et hausse à l'ouverture avant de s'ancrer du côté positif.

L'indice qui mesure la volatilité à Wall Street, le VIX, a encore grimpé mardi en début de séance, à son plus haut niveau depuis l'été 2015, avant de retomber soudainement.

La déroute du marché des actions, aussi soudaine et rapide fut-elle, n'a pas été une réelle surprise dans la mesure où les indices n'ont cessé de grimper ces derniers mois sans pratiquement jamais marquer le pas, remarquaient mardi plusieurs observateurs.