Placements / Marchés

La Bourse de New York a terminé en baisse mardi, les indices inversant leur tendance en cours de séance après une ouverture à des niveaux records, lestés par un recul des prix du pétrole: le Dow Jones a perdu 0,04% et le Nasdaq 0,51%. Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé à 25,792,86 points après avoir franchi le cap des 26.000 points en début de séance. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a glissé à 7,223,69 points après avoir dépassé les 7.300 points pour la première fois en séance. L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,35% à 2.776,42 points, après avoir atteint les 2.800 points durant la journée de cotation.

La journée a été marquée par une volatilité accrue sur les marchés, l'indice la mesurant sur le S&P 500 ayant atteint un plus haut en six semaines. Entre son niveau le plus haut et son niveau le plus bas mardi, le Dow Jones a varié de 384 points.

Les indices ont été lestés mardi par un recul des prix du pétrole, le baril de brut coté à New York reculant nettement sur la journée après avoir atteint son plus haut niveau depuis 2014.

L'indice regroupant les valeurs énergétiques au sein du S&P 500 a baissé de 1,23%, la plus forte chute de l'indice élargi.

La journée avait pourtant bien démarré à Wall Street, les résultats trimestriels de la banque Citigroup (+0,35%) et UnitedHealth (+1,86%) poussant les marchés vers des sommets.

L'optimisme de General Motors (+0,27%), qui s'attend à ses plus gros bénéfices de son histoire pour 2017, avait également soutenu la tendance.

Le marché obligataire avançait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,538% contre 2,548% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans baissait à 2,826%, contre 2,855% en fin de semaine dernière.