Placements / Marchés

Wall Street a terminé en légère hausse jeudi, continuant à évaluer l'ébauche de réforme fiscale présentée la veille par les Républicains dans un marché proche de ses sommets: le Nasdaq est resté quasiment stable mais le Dow Jones a pris 0,18% et le S&P 500 a décroché un nouveau record.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 40,49 points, à 22.381,20 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,19 point, à 6.453,45 points et l'indice élargi S&P 500 de 0,12%, ou 3,02 points, à 2.510,06 points.

Après une nette progression mercredi, les indices ont débuté la séance dans le rouge jeudi avant de se redresser au fil de la journée.

"Le marché n'a pas beaucoup évolué, il a juste essayé de se maintenir aux mêmes niveaux, proches de ses records", a estimé Phil Davis de PSW Investments.

"Le projet de réforme fiscale, dont on parle depuis l'élection de Donald Trump, est maintenant sur le papier et est en train de circuler. Il faut encore du temps avant qu'il ne soit adopté", a-t-il souligné.

Gary Cohn, l'économiste en chef de la Maison blanche, a assuré jeudi que la réforme des impôts aurait "un impact considérable" sur la croissance des Etats-Unis.

L'enthousiasme du marché pour ce projet s'est rapidement dissipé car de nombreux points avaient déjà été évoqués dans la presse et car "il n'y a pas de détail sur son financement autre que l'espoir de voir la croissance s'accélérer", a estimé pour sa part Patrick O'Hare de Briefing.

Alors que le marché est toujours à l'affût de précisions sur les intentions de la banque centrale américaine, les investisseurs surveillaient une intervention à Londres de son vice-président Stanley Fischer. Mais ce dernier n'a pas apporté de détail particulier sur les prochaines décisions de politique monétaire.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans reculait vers 20H15 GMT à 2,309% contre 2,311% mardi soir, et celui des bons à 30 ans progressait à 2,869% contre 2,863% à la précédente clôture.