Economie Le géant asiatique compte bien "défendre fermement ses intérêts". Représailles à l’appui. Sur le soja ?