Déco & Design C’est le prix de vente de la villa romaine du magnat du cinéma et mari de Sophia Loren, Carlo Ponti.

"Située dans le parc Appia Antica, à quelques minutes du Colisée, la propriété se compose d’un manoir d’environ 680 mètres carrés sur deux étages et d’une annexe indépendante de 600 mètres carrés et comporte des éléments remontant à plus de 300 ans avant Jésus-Christ , précise Lionard, spécialiste italien de l’immobilier de luxe à l’AFP. Les deux propriétés sont également disponibles à l’achat séparément." Et le bien total - qui comporte environ 50 chambres, un jardin d’hiver et un parc d’1,5 hectare ! - est mis en vente pour 19 millions d’euros. La villa principale a même été bâtie au XIXe siècle sur les ruines d’une carrière de basalte qui a été utilisée, en 312 av. J.-C, pour construire la route romaine la plus célèbre du monde: la Voie Appienne, qui fait plus de 500 kilomètres de long.

Décédé en 2007 à l’âge de 94 ans, Carlo Ponti fut l’époux de la célèbre actrice italienne Sophia Loren aujourd’hui âgée de 83 ans. C’est après l’avoir découverte à 14 ans - lui en avait 22 de plus - lors d’un concours de beauté que Carlo Ponti a ensuite lancé sa carrière au cinéma. Sept ans plus tard, l’interprète de Mariage à l’italienne épouse donc l’emblématique producteur italien (La Strada, Docteur Jivago, etc.). Mais ils s’y reprendront à deux reprises. La première fois était en septembre 1957 au Mexique. Mais la justice ritale a annulé ce mariage en raison de la bigamie de Carlo Ponti. Ce dernier a ensuite dû contourner la loi de son pays d’origine - qui interdisait le divorce - pour se faire naturaliser français. Et ainsi pouvoir divorcer. Ce qui les a ensuite obligés à se remarier… c’était le 9 avril 1966. Le couple aura deux fils, Carlo (né en 1968) et Edoardo (né en 1973).

Parmi les invités de sa gigantesque demeure située à dix minutes du centre de Rome, Carlo Ponti a notamment reçu de grands noms du cinéma comme les acteurs Kirk Douglas ou Anthony Quinn mais aussi les cinéastes Federico Fellini, Vittorio de Sica et Roberto Rossellini. Bref, que du beau monde !