Déco & Design On sait que Cologne accueille chaque année, en janvier, le premier salon du mobilier du calendrier. Mais saviez-vous que l’Allemagne compte un grand nombre de designers qui se taillent une place à l’international ? Focus découvertes.


Sebastian Herkner

A 36 ans, Sebastian Herkner est "le" designer allemand que tout le monde s’arrache. Celui qui a fui la production industrielle au profit de l’artisanat est parvenu en quelques années à collaborer avec des marques prestigieuses comme Moroso, ClassiCon ou Dedon. Son truc à lui : redonner à l’artisanat traditionnel ses lettres de noblesse, en le mixant aux nouvelles technologies. En témoigne sa collection de mobilier outdoor nommée Caribe en collaboration avec la marque allemande Ames, présentée à l’IMM de Cologne en janvier dernier. Chaque pièce de la collection a été tissée à la main par des artisans colombiens.

© AMES

La collection très colorée comprend des tables, chaises et bancs en métal tubulaire sur lesquels sont entrelacés des fils de plastique selon une technique de tissage traditionnel. Herkner peut déjà aussi se targuer d’un best-seller, sa table Bell (ClassiCon) qui comprend une tablette en métal et un pied en verre, soit le contraire d’une table "classique". La table est repérée d’abord par un petit éditeur espagnol avant d’être rachetée par ClassiCon.

Malgré le succès phénoménal, Sebastian Herkner reste fidèle à ses valeurs. En effet, la table est toujours "made in Germany" et le verre soufflé dans un petit atelier familial.

www.sebastianherkner.com


Jakob Schenk

Ce designer originaire d’Augsbourg a créé, à ses 30 ans, Linie 58, une jeune entreprise novatrice qui mise sur la simplicité et la fonctionnalité. 

© Linie 58

Le premier produit qu’il créé est le "Tick Table Legs", un système de pieds de table universel, sorte de trombone géant, sur lequel on pose le plateau qu’on veut. Il a décroché avec cette création innovante la première place du prix de design de la République Fédérale d’Allemagne (Designpreises der Bundesrepublik Deutschland) en 2012. A l’instar de son compatriote Herkner, Schenk met en valeur le savoir-faire allemand en faisant produire l’ensemble des produits par des industries locales, la plus proche se situant dans le même village bavarois que le bureau de Linie 58.

www.linie58.de


Karoline Fesser

C’est en Belgique que Karoline Fesser, basée à Cologne, a créé l’objet qui la propulse sur la scène designer internationale. Elle participe en 2015 à la Biennale Intérieur de Courtrai et y conçoit la chaise All Wood Stool, pour laquelle elle sera récompensée.

© hem

Depuis, son tabouret, décliné en versions "fusée" et "bobine", qui rappellent toutes les deux des tabourets industriels en métal, est produit et vendu par la marque suédoise Hem.

www.karolinefesser.de


Uli Budde

C’était un incontournable de l’IMM de Cologne cette année : la table S 18 par le designer berlinois Uli Budde. Le designer a exploré les propriétés textiles de l’acier, créant un objet très élégant et raffiné. 

© thonet

Uli budde a expliqué "qu’il avait voulu dès le début interpréter le thème du cercle, comme une ode aux premiers classiques Thonet en bois incurvé." Cette création évoque aussi les créations de Marcel Breuer, figure de proue de l’école allemande du Bauhaus.

www.ulibudde.com


Elisa Strozyk

Cette designer textile berlinoise s’amuse à déjouer les frontières entre bois et textile, le rigide et le souple, la 2 D et la 3 D. Sa collection "Wooden Textile" comprend des plaids, abat-jour, chemins de table ou encore rideaux qui ont l’apparence du tissu, mais sont réalisés à partir de fines plaques de bois découpées au laser et collées sur un tissu très fin. 

© studio been

Sa technique a séduit la créatrice de mode française Léa Peckre, sortie de La Cambre, qui a réalisé avec elle "la Wooden Textile Dress", une robe-sculpture en bois et laine.

www.elisastrozyk.de