Déco & Design

On sait que le design japonais mêle influences classiques et occidentales. Mais saviez-vous que les lignes simples et élégantes des créateurs nippons sont destinées à susciter une sensation d’harmonie et à inciter à la méditation ?


© vitra

Lampe Akari (1951) 

Né au Japon, élevé aux Etats-Unis, Isamu Noguchi (1904-1988) débuta sa carrière comme sculpteur à Paris, dans l’atelier de Brancusi. Il considérait sa célèbre Coffee Table (1944) comme sa seule création de mobilier réussie. Mais on lui doit aussi les iconiques lampes Akari, dont le nom signifie “lumière et légèreté”. Pour les réaliser, Noguchi utilisa des matériaux traditionnels : le washi, papier artisanal fabriqué à partir d’écorce de mûrier, et le higo, ossature en bambou. (Modèle représenté : Akari 3AD)


© vitra

Tabouret Butterfly (1954) 

Fils de Muneyoshi Yanagi, créateur du mouvement Mingei, qui promouvait l’artisanat et les objets usuels, Sori Yanagi (1915-2011) a signé cette pièce emblématique. Le Butterfly est composé de deux pièces courbées identiques, assemblées par une tige en laiton. Il symbolise l’alliance et l’harmonie retrouvée de l’Orient et l’Occident après-guerre. Ses lignes évoquent à la fois un idéogramme kanji et un torii, le portique des sanctuaires shintoïstes.


© kaneuchi

Sand (2012) 

Ce vase créé à partir de sable et de résine est une création poétique de Yukihiro Kaneuchi (né en 1984). Il s’inspire d’un jeu traditionnel japonais nommé bo-taoshi : les joueurs font un tas de sable, puis ils y placent un poteau, chaque joueur retire une partie du sable de l’autre équipe. Le premier dont le poteau tombe a perdu. L’objet évoque les monticules figurant les montagnes ou les îles dans les “jardins secs” du Zen. Il s’intègre parfaitement dans un tokonoma (les alcôves décorées des maisons japonaises).


© carl hansen & son

Dream Chair - TA001 (2013)

Architecte parmi les plus réputés et célébrés, Tadao Ando (né en 1941) a conçu ce fauteuil comme un hommage au designer danois Hans J. Wegner. En application du “trait vivant” des arts classiques japonais, l’assise du Dream Chair est forgée dans une seule plaque de contreplaqué, posée sur pied également constitué d’une seule pièce. Un meuble élégant propice à la méditation et à sa propre contemplation.


© ceramic japan co

Crinkle Tumbler (1974) 

Le céramiste Makoto Komatsu (né en 1943) consacra dans les années 1970 la rencontre de la tradition artisanale et de la culture pop avec ses verres ou ses sacs en porcelaine ou en verre évoquant du papier froissé. (Modèle illustré : Crinkle Tumbler CR-J5, 1974)