Déco & Design

Après le "hygge", concept danois pour décrire une atmosphère de bien-être, place au "lagom", un nouvel art de vivre basé sur la simplicité.

Connaissiez-vous le "hygge" ? Ce concept, né au Danemark, a séduit nos contrées l'année dernière. Il peut se traduire par une atmosphère chaleureuse et cosy. Bougies, couvertures, feu ouvert et meubles en bois font partie des éléments qui contribuent à créer un intérieur "hygge" (pour en savoir plus, lire :Design danois : ne dites plus "hype", dites "hygge" !)

Cette tendance star pourrait être détrônée en 2017 car un nouveau concept scandinave a fait son apparition. C'est le Vogue qui l'annonce. Son nom : "lagom". Son origine : la Suède. 

"Lagom", beaucoup plus facile à prononcer que "hygge", signifie "ni trop, ni trop peu" ou "juste ce qu'il faut". "Contrairement à hygge qui décrit un sentiment, lagom est davantage une 'éthique de la modération et de la simplicité'", écrit Vogue. Cette tendance va de pair avec une façon de vivre plus durable et respectueuse de l'environnement. 

Pour mieux connaître le lagom, il faut se tourner vers l'Angleterre. Un couple de Bristol édite le magazine lifestyle Lagom depuis 2014. Chaque numéro relate des initiatives comme des "MacBook repair shops", des recettes pour faire son savon soi-même ou des portraits d'artisans, le tout accompagné par un joli graphisme et de belles photographies.


Toujours en Angleterre, la marque Lagom met en valeur de jeunes créateurs et designers qui produisent des objets respectueux de l'environnement et "reflètent un  sentiment d'harmonie et d'équilibre", comme l'explique la créatrice de la marque Kelly Hyatt.

Ikea, le géant du meuble suédois, s'est également intéressé à cette nouvelle philosophie avec le projet Live Lagom. Il se concentre sur les pièces durables et invite les consommateurs à réduire les déchets et ne pas gaspiller l'énergie et l'eau,...


Si le concept demeure encore peu connu, 2017 pourrait être l'année "lagom". Comme le rapporte la BBC, le terme a été tweeté plus de 13.500 fois sur les trois derniers mois. Et si le "lagom" était LA bonne résolution de l'année nouvelle ?