Déco & Design Les meubles Ikea posent beaucoup de problèmes à la majorité des clients de la marque suédoise... lorsqu'il faut les prononcer. Mais d'où viennent ces noms ? Ont-ils une signification ?


C'est le site américain Quartz qui a mené l'enquête. Et nos confrères ont découvert que les noms de tous les produits Ikea ne sont pas choisis de façon arbitraire mais suivent bien des règles précises, conçues par le fondateur de la marque jaune et bleue, Ingvar Kamprad, en 1976.

Certains noms sont liés à la fonction du produit, comme le vélo Sladda (dérapage, en suédois) ou le moulin à épices Krossa, qui signifie "écraser, broyer". Mais ces noms restent une minorité, car ils n'entrent pas dans la "charte" de 1979.

Dans ces règles, on découvre des clichés datant de l'époque à laquelle elles ont été créées. Ainsi, le linge de maison porte des prénoms féminins suédois, tandis que les bibliothèques ou les bureaux reçoivent des prénoms masculins. C'est le cas, par exemple, des célèbres bibliothèques Billy.

D'autres produits portent des noms qui font référence, de près ou de loin, à la Suède. Le mobilier de jardin porte le nom d’îles scandinaves, les tapis sont nommés d'après des villes danoises et suédoises tandis que les lits sont liés à des lieux norvégiens.

Ces noms sont uniformisés entre les 389 magasins Ikea présents dans le monde, dans le but de faciliter la gestion des stocks. Tous les noms sont disponibles dans «The Ikea Dictionary» qui a été créé par le champion de Suède de Rubik's Cube, Lars Petrus.